Image default
Business / B2B

SEO, SEA, SMO, quelles différences ?

Notez cet article

Les sigles SEO, SEA et SMO renvoient à des thématiques importantes dans le domaine du marketing digital. Piliers d’une stratégie web mise en œuvre dans les règles de l’art, ils doivent donc être maîtrisés.

Le SEO pour gagner les faveurs des moteurs de recherche

Le SEO ou Search engine optimization, est ce qu’on peut traduire par optimisation pour les moteurs de recherche. Il regroupe les techniques utilisées pour faire gagner la meilleure place possible à un site dans les résultats des moteurs de recherche. Il s’agit d’une méthode de référencement naturel qui repose sur l’aspect technique (optimisation des balises HTML), le contenu (texte de qualité avec les bons mots clés et de bonnes illustrations), et la popularité (partage sur les réseaux sociaux,blogging) d’un site internet.

Un bon référencement SEO peut mener à une augmentation du nombre de visiteurs, et par conséquent, du nombre de prospects. La popularité de l’entreprise et de sa marque est alors favorisée. L’avantage du SEO, c’est la gratuité, la pérennité et la possibilité d’instaurer une relation de confiance avec les visiteurs qui s’y fient davantage qu’aux liens sponsorisés. Mais il est à noter que les résultats peuvent mettre du temps avant d’être perceptibles, et l’annonceur doit faire preuve de régularité sur cette période.

Le SEA pour faire de la publicité sur les moteurs de recherche

Le Search engine advertizing ou SEA permet à un annonceur d’apparaître dans les résultats de Google sous forme de liens commerciaux ou liens sponsorisés. Cette technique de référencement payant est basée sur un système d’enchères de mots-clés auprès de Google Ads, la régie publicitaire du moteur de recherche. Le principal avantage, c’est d’être immédiatement visible sans que la page référencée n’ait été optimisé, tandis que l’inconvénient, c’est le coût, car plus un mot-clé est demandé, plus il est cher. Le paiement se fait au clic.

Plus flexible, le SEA permet de créer des messages variés dans de nombreuses annonces. La prospection est ainsi plus efficace, car cette technique génère un trafic de qualité, avec des visiteurs bien ciblés. Autre bémol, les annonces sponsorisées sont jugées moins fiables par les internautes qui se tournent davantage vers des pages naturellement référencées. Il est cependant possible d’associer le SEA au et le SEO pour maximiser les retombées. Pour cela, il est conseillé de se mettre en contact avec une agence SEA qui dispose des compétences nécessaires à la matière.

Le SMO pour se faire une place dans les réseaux sociaux

Un bon référencement demande aussi une présence sur les réseaux sociaux qui ont leur propre système d’optimisation. C’est le SMO ou Social media optimization. Le processus mobilise tous les éléments qui contribuent à accroître à la visibilité de l’annonceur au sein du réseau social. Il faut savoir que tous les réseaux sociaux n’ont pas le même poids en matière de communication, Facebook étant de loin la plateforme la plus utilisée dans le monde.

L’avantage du SMO, c’est la possibilité de toucher un grand nombre d’internautes en très peu de temps. La stratégie des médiaux sociaux est la viralité qui peut déboucher sur le meilleur résultat comme le pire. Il faut donc veiller scrupuleusement à la qualité du message, car un commentaire négatif circule à grande vitesse grâce aux partages.

Related posts

Comment exceller dans l’informatique ?

Claude

Les avantages de travailler à l’étranger

Laurent

3 conseils pour les PME souhaitant construire une relation client durable

Tamby