Image default
Tourisme / Voyages

Location chez l’habitant à Marseille

Marseille est une ville attractive pour plus d’un étudiant qui veut réaliser de grandes ambitions universitaires. Parce que la demande de location étudiant excède souvent l’offre, il est difficile d’y trouver un logement bon marché. Mais c’est sans compter sur la location chez l’habitant.

Logement chez l’habitant : formule facile

Marseille est une ville intellectuelle de premier ordre, en ce sens que ses établissements supérieurs font bonne figure dans le classement national. De ce fait, des étudiants de toute provenance s’y rendent pour parfaire leur éducation, et trouver un logement conforme à ses goûts et à son budget s’avère une tâche difficile. Aujourd’hui, une formule d’hébergement facile, pratique et originale est ouverte aux étudiants qui souhaitent s’établir dans l’agglomération marseillaise : le logement chez l’habitant. Il est mis en avant par des particuliers qui possèdent une ou plusieurs chambres libres dans leur propriété et proposent de les louer aux étudiants.

Trouver une chambre chez l’habitant en quelques clics

Le choix du logement en famille d’accueil réduit significativement le délai passé à rédiger des demandes d’hébergement qui, rappelons-le, peuvent aboutir ou ne pas aboutir. En présence d’une offre de plus en plus abondante des logements chez l’habitant, les étudiants trouvent rapidement un toit où dormir. Il suffit de parcourir régulièrement les annonces publiées par les sites de location étudiant à Marseille : recherche à distance, échange par messagerie pour obtenir des informations supplémentaires, demande de rendez-vous, visite de la propriété, et le tour est joué !

Location chez l’habitant : pas n’importe quel logement

La location chez l’habitant à Marseille est régie par un cadre juridique clair qui fixe des critères d’habitabilité de base. N’est donc pas une famille d’accueil qui veut.

Premièrement, la pièce louée à l’étudiant doit mesurer au moins 10 m2, l’équivalent d’un espace de vie décent et suffisant. Ensuite, la présence d’une fenêtre est requise, ainsi que quelques éléments de confort : table et chaise de bureau, lit, garde-robe, lampe, sièges pour recevoir des invités… Enfin, l’étudiant jouit normalement de certaines parties de la maison, appelées parties communes : douche, lieux d’aisances ou living-room.

La location est acquise à un prix modéré qui défie la concurrence : il faut compter à partir de 300 € dans une grande agglomération comme Marseille. L’habitant peut offrir un logement en toute gratuité, mais exigeant que l’étudiant s’acquitte de petites besognes à domicile, à la mesure de ses disponibilités.  L’étudiant est en droit de prétendre à un appartement de charme ou une pièce au décor abouti, pour vaquer à ses études dans les meilleures conditions.

Loger chez l’habitant : le cas d’une chambre meublée contre services

L’étudiant et le foyer d’accueil doivent fixer d’un commun accord les types de services à domicile que l’étudiant est appelé à remplir. La nature des travaux est variable suivant les nécessités de la famille, l’âge des enfants, l’occupation professionnelle des parents, la présence d’une personne âgée ou d’une personne atteinte d’un handicap physique, etc. Faire du baby-sitting, incarner l’autorité vis-à-vis des enfants, fournir un soutien scolaire en expliquant les leçons ou en les-aidant à finir les exercices, jardiner par moments… tels sont les exemples des services à accomplir.

Related posts

Le marin : une des principales bases nautiques en Martinique

Odile

Achat d’un fer de voyage, les points à considérer avant d’acheter

Laurent

Voyage en hélicoptère : Les meilleurs circuits touristiques à La Réunion

Irene