Image default

Les avantages du portage salarial pour les retraités

Le portage salarial s’avère être la meilleure solution pour les personnes qui ont atteint l’âge de la retraite et qui souhaitent continuer à travailler durant quelques années en plus. C’est en effet une nouvelle forme de travail qui est accessible à tous, sans aucune limite d’âge, et qui est encadré par le Code du travail. Ce qui offre donc un cadre sécurisé à tous les salariés portés, retraités ou non, et bien d’autres avantages.

Un moyen de continuer à se sociabiliser

Grâce au portage salarial, les personnes retraitées peuvent rester en contact avec leurs collègues et leurs clients. Ils peuvent choisir entre travailler à la maison, travailler dans un espace de coworking ou travailler dans les locaux de l’entreprise de portage salarial. Ainsi, il n’a donc pas besoin de rompre son rythme quotidien et il peut aussi continuer à se sociabiliser.

Une excellente façon de se réinsérer professionnellement

Le portage salarial permet également une réinsertion professionnelle beaucoup plus facile. Comme on le sait tous, les séniors sont des profils boudés par les recruteurs car ils sont jugés moins dynamiques que les profils plus jeunes.

Pourtant, il ne faut pas oublier qu’ils ont de précieuses années de travail derrière eux. Ce qui est synonyme d’excellentes compétences et d’une expérience significative. Avec le portage salarial, ils auront l’occasion de valoriser tout cela.

La solution idéale pour compléter la pension de retraite

Enfin, le portage salarial représente aussi un complément de revenus intéressant pour faire face aux dépenses de la vie. Il permet aux retraités de compléter leur pension par des revenus issus des droits à la retraite et aussi par des ressources issues des salaires.

Toutefois, il convient de noter qu’exercer en portage salarial à la retraite ne doit pas occasionner un dépassement du seuil de revenus cumulés autorisé. Ce qui signifie que le cumul des pensions et des revenus issus du portage doit être inférieur ou égal aux salaires perçus lors des trois derniers mois de leur activité de salarié ou inférieur à égal à 160% du SMIC.

 

Related posts

Atouts du e-learning pour la démocratisation de l’enseignement

Rika

L’intérim, un moyen pour les seniors de retrouver le monde du travail

Claude

Comment gérer les clients mauvais payeurs ?

Irene