Image default
Actualité / Presse

Envoyer une carte de remerciement de décès : une pratique courante après les funérailles

Après l’enterrement d’un proche, il est de coutume de remercier toutes les personnes qui ont participé de près ou de loin à la cérémonie d’enterrement. Certes, on peut exprimer les remerciements de vive voix envers les amis ou la famille d’un cercle restreint. Toutefois, il est préférable de laisser une trace écrite en envoyant une carte. Ceux qui peinent à rédiger un contenu approprié peuvent toutefois trouver un modèle prérédigé sur un site web spécialisé.

Quand et pourquoi envoyer une carte de remerciement de décès ?

La perte d’un être cher est un événement douloureux. Pour apaiser les peines, il est habituel que des proches, des amis ou des connaissances témoignent leur sympathie envers la famille du défunt. Cela peut se faire par l’envoi d’un bouquet de fleurs, d’un message de condoléances ou d’une aide lors de la réalisation des obsèques. Ainsi, avant de faire le deuil, il est du devoir de la famille endeuillée de remercier toutes les personnes qui ont apporté leur soutien.

Mais après l’enterrement, on n’a forcément ni le temps ni la force de faire ses remerciements de vive voix sur le moment. L’expédition d’une carte est alors plus pratique. Il n’y a pas de délai précis pour expédier le courrier. Seulement, il ne faut pas non plus attendre trop longtemps. On estime qu’il vaut mieux réaliser l’opération dans le mois qui suit l’événement funéraire.

Beaucoup font l’erreur de ne remercier que les personnes qu’ils connaissent intimement, comme les membres de la famille ou les amis. Pourtant, étant donné qu’il s’agit d’une marque de bienséance, il est conseillé d’exprimer sa reconnaissance envers ceux qui ont participé de près ou de loin à la cérémonie. Bien sûr, si le contenu doit être respectueux, on peut toutefois le personnaliser en fonction du destinataire.

Comment rédiger une carte de remerciement de décès ?

Tout le monde peut écrire une carte de remerciement de décès à condition de respecter quelques bases. Le premier point consiste à bien définir les destinataires. Le choix des mots varie selon la relation qui lie l’expéditeur et le récepteur. Quant aux connaissances, aux collègues ou aux prestataires, on peut rédiger un modèle classique, en utilisant un ton et des expressions neutres.

Au maximum, le contenu sera formé de deux à trois phrases. Il doit renfermer un rappel de l’événement, les marques de gratitude ainsi que la signature de l’envoyeur. Cette dernière peut contenir d’autres noms, comme ceux de certains membres de la famille en deuil. Enfin, il est possible de remercier par une simple carte imprimée soit en caractères typographiques, soit en fac-similé.

Bien sûr pour ceux qui n’arrivent pas à s’exprimer convenablement ou qui n’ont pas le temps, il existe désormais de nombreux sites qui proposent des modèles de carte de remerciements prérédigés en ligne. Les expéditeurs peuvent garder le contenu original ou apporter une formule personnelle en fonction du destinataire. Il ne faut pas hésiter à ajouter quelques écritures à la main pour les personnes qui ont témoigné une sympathie particulière ou les hautes personnalités.

Related posts

La lutte contre la désertification des commerces de centre-ville s’organise

sophie