Image default

Que faut-il savoir sur l’élagage et la taille des arbres forestiers

L’élagage en forêt consiste à accroître la production des bois d’œuvre, des bois de chauffage et triturage. C’est dans la forêt qu’on peut retrouver les différentes espèces d’arbres adaptés à ces travaux. C’est pourquoi la taille est très importante pour maintenir la qualité des arbres en question.

La taille des arbres forestiers se fait souvent par des entreprises d’élagage puisque c’est un travail d’une très grande envergure et une équipe de professionnel doit intervenir. Ainsi donc, découvrez les principes et les techniques de l’élagage en formation des arbres forestiers.

Les principes de taille des arbres forestiers

La taille de formation consiste à orienter et à diriger la pousse de l’arbre afin d’obtenir une silhouette parfaite. C’est la première phase à faire et l’élagage se fait au fur et à mesure où l’arbre grandit.

Comme il a été dit ci-dessus, la forêt sert surtout à produire des bois de qualité qui seront ensuite commercialisés. Il est à noter qu’un arbre de qualité se caractérise par une bonne rectitude, par une cylindricité des troncs et par l’absence de nœuds.

En effet, peu d’arbres présentent naturellement et simultanément toutes ces caractéristiques, nonobstant, ce sont les plus recherchés. Ne pas les élaguer ni les tailler augmente à coût sur le stock des bois médiocres alors que ces derniers ne seront jamais vendus. De ce fait, pour avoir un meilleur bois et un bon rendement, le fait d’entretenir les arbres en forêt est primordial. Le choix des bons arbres à élaguer doit se faire corollairement aux fins qu’on envisage (est-ce pour un bois d’œuvre, de chauffage, de charpente, de meubles ou autres).

Par exemple, pour avoir un bois d’œuvre, l’élagage doit se faire sur des arbres qui ont des rameaux au sommet avec des troncs lisses. Il faut donc supprimer les branches et ne pas couper les bois creux ou les arbres fissurés. Le cas est pareil pour les autres types de bois. Bref, le principe à retenir est que : « l’élagage des arbres forestiers est indispensable pour fabriquer des bois de qualité. »

Les techniques et conditions de l’élagage en foret

L’élagage des arbres n’est pas seulement le fait de couper un arbre. Détrompez-vous ! On doit en prendre soin, car on en a tellement besoin. Ainsi, il y a des techniques et des conditions pour tailler les arbres en forêt.

Avant d’élaguer un arbre, un expert dans le domaine comme cet élagueur dans le 57 évalue d’abord les risques associés à cette opération. Pour ce faire, il identifie le danger qui peut se présenter autour de lui ou qui émane de l’arbre en question. Par la suite, il faut faire un diagnostic de l’arbre : son inclinaison, l’épaisseur de la charnière. Finalement, les équipements doivent être au point (scie, tronçonneuse, sécateur, ébrancheur,) ; sans oublier les matériels de sécurité. Lors de leur utilisation, il faut bien suivre les recommandations d’entretien du fabricant.

L’élagage des arbres forestiers doit intervenir de manière progressive et modérée. Il ne faut jamais couper plus d’un tiers de la hauteur de l’arbre, car cela va perturber sa croissance. Et une intervention tôt limitera la coupure d’une très grosse branche. Cette opération doit aussi être liée à l’éclaircie. Cette technique consiste à ne supprimer que quelques arbres (200 à 300 tiges) à l’hectare et ainsi à favoriser le développement des autres arbres.

Lors de la taille, il faut scier la branche suffisamment loin du tronc pour ne pas endommager le bourrelet cicatriciel. C’est un tissu autour de la branche permettant de refermer très vite la blessure qu’on a fait à la branche. En somme, l’élagage en forêt doit se faire selon des techniques précises.

Related posts

L’élagage : tout ce qu’il faut savoir sur cette technique

Tamby

Élagage et émondage : quelle différence ?

Tamby

Le service de jardinage d’un paysagiste à domicile

Tamby