Image default
Animaux / Agriculture

Comment choisir un chat à adopter ?

Prendre la décision d’adopter un chaton est une première étape, mais il vous en reste encore quelques-unes avant d’être effectivement propriétaire de votre animal de compagnie. En effet, on n’adopte pas un animal comme on va faire ses courses. Vous devez réfléchir un minimum à la question pour que la cohabitation se déroule au mieux entre vous et votre chat. Et même si vous n’êtes pas à l’abri d’un coup de foudre, mieux vaut définir certains critères avant de vous lancer.

Chat de race ou chat de gouttière ?

Les chats à adopter peuvent être répartis en deux grandes catégories :

  • Les chats de race, qui sont inscrits au Loof (livre officiel des origines félines) : vous connaissez leurs origines et leur pedigree ;
  • Les chats de gouttières : qui sont issus de croisements et n’ont pas d’origine exacte.

L’un des éléments qui revient souvent sur le tapis pour savoir s’il vaut mieux choisir un chat de race ou un chat de gouttière, c’est le prix. En effet, les chats de races impliquent un certain investissement. Comptez plusieurs centaines d’euros pour adopter un chat inscrit au Loof, certains chats pouvant même coûter plus de 1000€ ! À l’inverse, adopter un chat de gouttière vous coûtera rarement plus de 100-150€. Bien souvent, ces chatons sont même tout simplement donnés.

Néanmoins, pour certains, adopter un chat de gouttière donne l’impression de « jouer à la loterie ». Sans pedigree, difficile de savoir quelles maladies héréditaires l’animal est susceptible de développer. Il en va de même au niveau du caractère : vous ne pourrez donc pas forcément anticiper si votre chat sera plutôt calme ou joueur.

Mâle ou femelle ?

Outre la race de votre chat, c’est aussi son sexe que vous devez considérer. Adopter un chat mâle n’implique pas les mêmes choses qu’adopter un chat femelle. En réalité, les différences seront surtout présentes si vous ne faites pas stériliser votre chat. Dans ce cas, voilà à quoi vous devez vous attendre :

  • Les chats mâles ont tendance à marquer leur territoire et sont donc plus susceptibles d’uriner en-dehors de leur litière ;
  • Les chats femelles sont sujettes à des périodes de chaleurs : elles miauleront toute la journée (et toute la nuit).

Néanmoins, il est de plus en plus fréquent d’avoir recours à la stérilisation, en particulier chez les chats de gouttière. En effet, c’est le seul moyen de prévenir des gestations non désirées, et donc de limiter le nombre de chatons abandonnés. La castration permet également d’atténuer les comportements « indésirables » des chats mâles.

Chaton ou chat adulte ?

Difficile de ne pas craquer devant un adorable chaton ! Pourtant adopter un chat à cet âge-là n’est pas toujours la meilleure option. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte en fonction de l’âge du félin :

  • Avant 2 mois, le chat n’a pas encore terminé son sevrage : si vous adoptez un chaton aussi jeune, c’est certainement qu’il n’a pas pu grandir avec sa mère, laquelle n’aura donc pas pu lui apprendre à se nourrir, à être propre, etc. ;
  • Après 2 mois : le chat est sevré, mais il lui reste encore des choses à apprendre, notamment au niveau de la propreté et de la sociabilisation. Les jeunes chats sont souvent très joueurs et demandent donc beaucoup d’attention ;
  • À l’âge adulte, les chats sont souvent plus calmes et plus indépendants. De plus, vous n’aurez pas à vous poser la question de savoir comment choisir le nom de votre chat, car il en aura sûrement déjà un !

Dans ce dernier cas, vous aurez aussi plus de chances d’en savoir plus sur le caractère et la santé de l’animal.

Related posts

Le monde des chevaux

Irene

Préparez la maison contre les rats

Laurent

Voici comment faire pour mieux choisir une assurance pour votre animal

Laurent