Image default
Loisirs / Loisirs créatifs

Comment bien organiser sa journée de chasse ?

Comment bien organiser sa journée de chasse ?
Notez cet article

Vous êtes amateur de chasse ? Sachez qu’une journée de chasse doit être organisée dans les règles de l’art pour éviter les déconvenues. Il convient donc de préparer son arme, ses munitions et son chien, sans oublier une piqûre de rappel concernant les réglementations.

Faites le point sur votre équipement et votre forme physique

Si vous sortez votre arme pour une première journée de chasse après des mois passés au râtelier, il est conseillé de graisser les points de mécanisme et les chokes. Le canon, la croisse et les bois poncés se nettoient avec un chiffon légèrement enduit d’huile de lin. Les cartouches méritent également une attention particulière : faites l’inventaire de votre stock pour éliminer les munitions défectueuses avec un culot abîmé ou un corps portant des traces d’oxydation. En début de saison, le gibier est craintif, ce qui fait que les tirs se font de près. Des cartouches de courte distance font donc l’affaire.

Si chaque type de chasse a ses spécificités, toutes les techniques sont avant tout des exercices physiques. Il est donc important de vérifier ses aptitudes en faisant une visite de contrôle chez le médecin. La qualité de la vue, de l’audition et du cœur doit être optimale. Et avant de commencer une journée de chasse, faites des échauffements et des étirements pour réveiller vos muscles en douceur. Cela vous mettra à l’abri des crampes et des élongations musculaires caractéristiques d’une reprise d’activité physique. Vous pouvez également faire un tour dans un stand de tir pour vous remettre en jambes. Veillez à protéger vos oreilles avec un casque acoustique ou des bouchons.

Remettez votre chien en forme et révisez la réglementation

Comme vous, votre chien a également besoin de préparation, surtout pour la première journée de chasse de la saison. Une visite chez le vétérinaire n’est donc pas superflue, même si votre compagnon semble être en pleine santé. Il convient de mettre à jour les vaccins et les traitement antipuces et anti-tiques, car les sous-bois regorgent de ces bestioles nuisibles. Accordez une attention particulière aux articulations de votre animal, car une partie de chasse est loin d’être une promenade de santé.

Avant chaque début de saison, il est judicieux d’entrer en contact avec une fédération départementale ou une association communale de chasse agréée (ACCA). Cela vous permettra d’être au courant des éventuels changements intervenus entre-temps, des plans de chasse des différents gibiers et l’étendue du territoire sur lequel votre droit de chasse est valable.

Related posts

Organisez des soirées exceptionnelles avec des décorations fluorescentes

Laurent

Un Si Grand Soleil, la série qui révolutionnera votre quotidien

Laurent