Image default
Finance / Epargne / Fiscalité

Clé d’enregistrement comptable du matériel de faible valeur et des petits équipements en Belgique

Au sein d’une entreprise belge, il peut y avoir des biens destinés à une conservation à long terme. En matière de comptabilité, ces équipements font l’objet d’une comptabilisation dans un compte spécifique. Toutefois, il se pourrait que certaines entités n’enregistrent ces biens qu’après avoir respecté certaines conditions. Au lieu de les comptabiliser dans le compte d’immobilisation, ces biens de faible valeur sont portés dans le compte des charges. Dans tous les cas, le plan comptable général a déjà prévu cette faculté. L’essentiel à détailler dans ce dossier !

Quels sont les équipements et les matériels à comptabiliser dans le compte propre aux charges ?

Selon le plan comptable général, il a été mentionné que quelques parties composantes du compte actif non significatives peuvent être considérées comme consommées au cours de leur mise en service. Elles sont normalement portées dans le compte lié aux charges. Pourtant, dans la pratique de la comptabilité à Ixelles, bon nombre de spécialistes comptables ont pris l’habitude de se référer à la tolérance fiscale. En d’autres termes, cela signifie que chaque entreprise peut comptabiliser certains mobiliers et les équipements en charges quand ceux-ci n’excèdent pas le seuil imposé. Cela indique également que ces biens ne forment pas l’objet principal de l’activité exercée par la société. Ces équipements concernent la plupart du temps les matériels informatiques, les mobiliers de bureau, les matériels industriels, les outillages utilisés en industrie et divers logiciels.

Les outils et matériels industriels pouvant être enregistrés en charges comprennent tous les biens que le comptable comptabilise dans les comptes 2154 et 2155. Ce sont les comptes propres au matériel industriel et outillage industriel. En comptabilité à Ixelles, Saint-Gilles, ou Bruxelles, les outillages et les matériels industriels constituent les machines ou objets utilisables pour l’extraction, la transformation ou encore le façonnage des fournitures et des matériaux. Ces matériels peuvent être aussi servis pour fournir divers services.

Les matériels et mobiliers de bureau qui s’enregistrent dans le compte sur les charges indiquent les propriétés susceptibles de mentionner dans les comptes 2183 et 2184. Placés directement dans la rubrique propre au matériel de bureau et matériel informatique et dans la partie consacrée au mobilier, ces mobiliers de faible valeur paraissent très nombreux. Ce sont par exemple les petits ordinateurs portatifs, les pèse-lettres, les agrafeuses, les corbeilles à papier, etc.

Lors du fonctionnement de ces biens, l’entreprise peut se servir de quelques fournitures consommables. Dans ce cas, il est d’usage que ces dernières soient classées dans le compte 6064 associé aux fournitures administratives.

Quels sont les comptes à utiliser pour comptabiliser les petits équipements et les matériels de faible valeur ?

Lors du traitement des comptes sur les matériels et outillages de faible valeur, l’expert du chiffre peut user d’autres comptes mis à part de ceux qui ont été déjà mentionnés précédemment. Dans cette perspective, il utilise un sous-compte comme le compte 606 sur les achats non stockés de matériels et fournitures.

Dans la pratique, les comptes suivants sont plus utilisés pour comptabiliser ce genre d’équipement :

  • Le compte 6063 lié aux fournitures d’entretien et de petit équipement
  • Le compte 6068 sur les autres matières et fournitures

Related posts

Comment financer le lancement d’une entreprise ?

administrateur

Faites racheter vos crédits immobiliers pour améliorer votre pouvoir d’achat

administrateur

Forex à Bahreïn: comprendre les bonnes pratiques

Rika