Image default

Bourse : qu’est-ce qu’un produit dérivé ?

Les produits dérivés sont des produits financiers dont la valeur dépend de l’évolution d’un actif, plus communément appelé sous-jacent. Comment trader un produit dérivé ? Quels sont les gains possibles ?

Produit dérivé : définition

De nombreuses plateformes de trading comme Saxo proposent de trader des produits dérivés. Concrètement, un produit dérivé est un contrat entre deux parties qui vont s’accorder sur un tarif. C’est le produit financier sous-jacent qui va définir la valeur d’un actif.

A l’origine, les produits dérivés étaient destinés aux entreprises qui souhaitaient investir tout en contrant les risques financiers dus aux augmentations de prix de certaines matières premières.

Les produits dérivés les plus connus

Il existe plusieurs types de produits dérivés, comme les options, les warrants, les forwards, les swaps, etc. Néanmoins, les Futures et les CFD sont les plus connus d’entre eux.

Les CFD

Les CFD ou Contrat For Differences en anglais, sont des produits dérivés flexibles qui permettent de miser sur la hausse ou la baisse du cours d’une action ou de tout actif sans en être propriétaire. Ce type de contrat est traité sur les marchés de gré à gré et le trader va spéculer sur la variation de l’actif entre le moment de la signature du contrat et de l’achat de cet actif. Si l’évolution est positive, il va gagner la différence. Si elle est négative, il devra s’acquitter de la différence auprès du vendeur.

Par ailleurs, le trade de CFD comporte plusieurs avantages : on peut agir à tout moment car les actions sont cotées en permanence et on peut utiliser l’effet de levier pour multiplier ses gains, même avec un petit investissement de départ. En revanche, utiliser la technique de l’effet de levier peut engendrer des pertes considérables, c’est à double tranchant. Il convient donc de se former correctement et de suivre des stratégies efficaces, surtout quand on débute.

Les Futures

Les Futures ou « contrats à terme » sont des produits dérivés qui désignent un contrat entre deux parties pour vendre ou acheter un actif, à une date précise et à un tarif déterminé à l’avance. Donc, à la date d’expiration du Future, l’acheteur doit acheter l’actif sous-jacent au tarif convenu lors de la signature du contrat. En plus de pouvoir réaliser des gains en spéculant sur les variations des actifs, les Futures peuvent protéger un portefeuille boursier, surtout lorsque les incertitudes se multiplient sur les marchés. Ces contrats ont lieu uniquement sur des marchés officiels et régulés (Eurex, XBOT, etc).

Related posts

5 bonnes raisons d’installer un système d’alarme

Christophe

Le meilleur de l’équipement anti-vandale !

Claude

Comment reconnaître les photos réalisées par un professionnel ?

Irene