Image default

Apprendre à bien se placer au piano, une vraie discipline 

Difficile d’avoir une bonne technique et une véritable marge de progression au piano si nous n’utilisons pas la position adéquate d’entrée de jeu. Comment placer ses doigts sur un clavier ? De quelle manière procéder pour adopter la bonne posture et les meilleures habitudes ? Quelques conseils !

S’asseoir devant un piano

Avant même d’apprendre le piano, il faut être capable de se placer correctement devant. On se tient au bord de la chaise, assez éloigné du clavier pour que les jambes puissent former un angle droit et que les cuisses ne soient pas appuyées contre l’assise. Il est important de prendre ces habitudes dès le départ car, plus tard, l’instrumentiste plus expérimenté peut être amené à utiliser des pédales pour élargir le champ des possibles.

La tête et les épaules doivent être parfaitement alignées, à la fois pour assurer un maximum de mobilité et éviter de ressentir des douleurs liées à une mauvaise posture. Le dos ne doit pas être courbé, sans quoi les mains risquent de manquer de mobilité.

Placer ses mains sur un clavier

Si vous regardez des vidéos pour apprendre le piano, vous pouvez vous inspirer de la posture des doigts des musiciens pour adopter les bonnes habitudes. Les avant-bras sont perpendiculaires au clavier et les doigts se courbent au-dessus des touches. Il faut idéalement appuyer dessus avec le bout des doigts, en veillant à conserver les pouces bien droits et à plier légèrement les quatre autres doigts de chaque main.

Par la suite, quand les mains se déplacent sur le clavier, les bras doivent toujours suivre les doigts, pour garder une orientation des avant-bras perpendiculaire au clavier.

Enfin, pour apprendre à utiliser les bons doigts afin d’appuyer sur les bonnes touches, on conseille généralement de numéroter chaque doigt au début, de 1 à 5 en allant du pouce jusqu’au petit doigt (la numérotation de la main gauche et celle de la main droite doivent être symétriques).

Rester décontracté et mobile

Impossible d’avoir une bonne technique au piano si vous avez tendance à toujours mettre vos muscles en tension. Vous risquez d’avoir des douleurs articulaires après vos cours, et vous n’arriverez pas à progresser aussi rapidement si vous ne parvenez pas à adopter la posture adéquate.

Il est primordial d’avoir aussi tôt que possible les bras et épaules détendus. Les contractions au niveau de ces parties du corps peuvent déclencher des douleurs inconfortables sur le moyen terme. En cas de difficulté, il ne faut pas hésiter à secouer les bras délicatement de temps en temps, et à commencer les leçons par quelques petits étirements.

Bien évidemment, il est tout à fait normal d’avoir des tensions au début, avec le stress du débutant et les difficultés propres à l’apprentissage. Le principal est d’apprendre à corriger sa posture à chaque fois qu’elle commence à se raidir, afin que les bons réflexes deviennent des automatismes.

Il n’est pas forcément simple pour un néophyte de se placer correctement derrière un clavier de manière totalement intuitive. Aussi, si vous souhaitez apprendre le piano et progresser, vous avez tout intérêt à demander l’accompagnement d’un professeur particulier, en école ou à domicile !

Related posts

Le guide ultime du diamond painting

Irene

Christophe Ambre, votre magicien et pickpocket en Suisse

Rika

Comment se faire une idée sur les colonies de vacances ?

Irene