Image default
Maison / Bricolage / Déco

Réparer sa toiture en plein hiver : un défi

Notez cet article

Il n’est généralement pas recommandé de toucher à la toiture en hiver. Cette période est critique pour cet élément essentiel de votre maison. La neige, le gel et bien d’autres paramètres rendent la procédure complexe. Néanmoins, vous pourriez y être obligé, on ne peut pas toujours tout prévoir. Réparation ou ajustements, cet article vous informera sur les dispositions à prendre pour réaliser ces opérations sans ruiner votre toit.

Pourquoi votre toiture présente-t-elle des fuites en hiver ?

Dans la grande panoplie de choses à contrôler et vérifier, notez l’étal de votre toiture. Il devra être soumis à observations une fois dans l’année. Vous pourriez le faire vous-même ou appeler un couvreur professionnel pour vous aider. Ce contrôle doit se faire cinq mois avant l’arrivée de l’hiver. Il vous permettra de déduire de la solidité de la charpente et de l’état général de la gouttière. Vous pourriez ainsi procéder à des nettoyages ou des améliorations.

Malheureusement, même si vous êtes méticuleux sur l’observation de votre toiture ; il est toujours possible qu’il y ait des fuites. Les raisons en sont nombreuses : soit la neige a fondu et l’eau résultante affecte les parois de vos ardoises : cela s’appelle « redoux », soit les solins se sont usés avec le temps et laissent l’eau s’infiltrer à travers les parois de votre précieuse toiture, soit les canaux d’évacuation sont bouchés, soit votre système d’isolation est gravement affecté. La neige est la principale accusée de tous ces problèmes.

Comment alors procéder aux réparations en hiver ?

Pour tout travail de réparation en hiver relatif aux fuites, faites appel à un spécialiste tel que ce couvreur professionnel qui propose ses prestations dans l’Oise. Il mesurera l’ampleur des dégâts et détectera facilement les sources de fuite de votre toit. Ce diagnostic lui permettra de détecter les problèmes de fuite et ainsi de préparer les réparations à faire. Cette étude ne peut se faire par un non-professionnel, ne vous laissez pas duper. Votre toiture, nous l’avons dit précédemment, est très délicate en hiver. Ne risquez pas de l’abîmer en vous fiant à votre observation ou en l’auto diagnostiquant personnellement. Cette opération relève de l’expertise d’un couvreur professionnel.

La chose que vous pourriez faire de votre propre initiative serait de rechercher la source de la fuite. Pour cela, observez le comble et les éléments affiliés s’ils sont évidents. Ne sortez pas par le froid et ne montez pas sur votre toit durant cette période. Vous risqueriez de vous blesser gravement. C’est la raison pour laquelle on ne procède aux réparations d’hiver qu’en cas de force majeure. D’emblée, sachez que la meilleure période pour effectuer des travaux de réparation de toit est la période sèche.

Le froid affecte non seulement le toit, mais aussi la qualité des matériaux à utiliser. D’autre part, le travail du couvreur peut aussi être influencé par ce climat.

Quelles alternatives pour la réparation du toit en hiver ?

De toute évidence, vous aurez compris qu’il est dangereux et risqué de s’adonner à des travaux de réparation de toit en hiver. Heureusement, des solutions alternatives peuvent être prises. Vous pourriez demander à votre couvreur d’établir des barrages de glace. Par le biais de câbles chauffants, votre toiture sera protégée de la neige et du gel. Cette opération doit être strictement faite par un couvreur professionnel. Nous ne dirons pas assez que le froid et le gel sur la toiture, en fait un terrain glissant et de ce fait mortel. Les barrages de glace ne sont recommandés que pour les toits en terrasse. Il est également possible pour le couvreur d’avoir recours à l’eau chaude pour accélérer la fonte des glaces et de la neige.

Related posts

Découvrir une nouvelle dimension du nettoyage en Suisse

Rika

Tout savoir sur le « cododo »

Irene

Neuf ou rénovation : nous prenons en charge vos travaux de plomberie

Irene